La plante Agastache

L’agastache, un délice anisé bon pour la santé et bon pour la planète!

L’agastache (Agastache fœniculum) est une plante aromatique originaire des Plaines d’Amérique du Nord qui s’admire au jardin et se déguste tout simplement en tisane, pour le plaisir ou pour ses bienfaits.

Comme elle ne contient pas de caféine, vous pouvez la consommer à toute heure de la journée : elle vous dynamisera le matin, par exemple mariée à un bon thé vert, vous rafraîchira à midi et vous détendra en soirée.

Utilisez-la comme aromate dans vos boissons et petits plats : vos soupes, sautés, limonades, salades et autres gâteaux prendront une tournure inédite et raviront vos convives.

Très polyvalente, elle peut aussi s’intégrer à vos soins et cosmétiques et enrichir votre ferme ou votre jardin d’une superbe ressource pour la biodiversité!

Utilisations en herboristerie

L’herboristerie contemporaine recommande l’agastache surtout pour la digestion, la détente et le bien-être, car elle apaise aussi bien le système nerveux central que les muscles lisses et striés.

De plus, comme toutes les plantes anisées, elle stimule les glandes exocrines de l’organisme, c’est-à-dire la production de sucs gastriques, de salive – pour la santé de vos dents et de vos gencives – ou encore de lait, le cas échéant.

Et sur le plan hormonal, sa richesse en phytoestrogènes, combinée à son action antispasmodique, en font une alliée des femmes*.

* Voir notre section Avertissements pour les précautions d’usage.

Origines et usages autochtones

L’agastache, nommée ka-wīkīpăkahk – « plante qui a un bon parfum » – en Cri et Mo e’‑emohk’ shin – « menthe d’orignal » ou « parfum » – chez les Cheyennes, était consommée par de nombreux peuples autochtones du Haut-Missouri et des Plaines du Canada en boisson chaude et comme édulcorant pour son goût et son arôme savoureux.

C’était aussi une plante sacrée et une composante incontournable de leur pharmacopée. En infusion, appliquée sur la peau, dans une hutte de sudation, en bain de bouche ou en amulette, les Amérindiens Cheyenne, Cri des bois, Pied noir et Ojibwé s’en servaient comme protection, comme analgésique et comme remède contre les rhumes, la toux, la diarrhée, la fièvre, les brûlures et différentes affections cardiaques et pulmonaires.

Huile essentielle et eau florale

Tante Agastache distille l’huile essentielle d’Agastache fœniculum par entraînement à la vapeur d’eau. De première qualité, notre huile essentielle et notre eau florale (hydrolat) sont « chémotypées », c’est-à-dire analysées en laboratoire pour connaître leur composition chimique et vérifier l’absence de contamination par des métaux lourds. Notre huile essentielle d’agastache contient plus de 92 % de méthylchavicol, également appelé « estragol ».

En savoir plus sur l'Estragol et la culture de l'Agastache

En savoir plus sur l'Estragol

Puissant antioxydant, l’estragol est une substance autorisée par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis comme additif alimentaire et comme conservateur. En plus des vertus susmentionnées pour l’agastache (plante entière), il est anti-inflammatoire et antihistaminique.

En savoir plus sur la culture de l’agastache

Notre plante vedette appartient à la famille des Lamiacées, comme la lavande, la menthe, l’origan, la mélisse ou encore la monarde. Sous notre climat nordique (zones 3 et 4), c’est une vivace à courte durée de vie (1 à 5 ans) qui se ressème abondamment, mais n’est pas envahissante par la racine.

Il faut la semer dans un sol riche en matière organique soigneusement désherbé et drainé, car elle est minuscule à la levée des semences et ne supporte pas les accumulations d’eau. C’est son seul caprice! Le semis intérieur suivi d’une transplantation printanière est une option à envisager. Enfin, pour donner sa pleine mesure, l’agastache a besoin du grand soleil.

On recommande de la cultiver en massifs, 5 plants espacés de 40 cm suffisant pour « démarrer » une plante-bande familiale. Son feuillage luxuriant et ses inflorescences bleu-mauve culmineront à trois pieds de haut dès la première saison. Ils offriront un aromate de choix à votre palais, en plus d’un ravissant bal d’oiseaux et d’insectes de juillet à octobre!

Tante Agastache fournit les jardinières et jardiniers, l’apiculture et la fruiticulture en semences et en plants certifiés biologiques.

Écologie

L’agastache déploie d’innombrables fleurons dotés d’une capacité mellifère hors du commun : à Sainte-Émélie-de-l’Énergie, elle prend le relais des arbres et des fleurs de printemps pour nourrir abondamment les abeilles domestiques et les pollinisateurs sauvages jusqu’aux gels « durs », soit pendant plus de 80 jours!

Quelques plants suffisent pour attirer et soutenir une entomofaune variée (bourdons, guêpes minuscules, papillons, etc.) et plusieurs espèces d’oiseaux, y compris les colibris.

Peu exigeante en matière de sols, l’agastache supporte les froids hivernaux intenses, résiste aux sècheresses et repousse naturellement les ravageurs. Produisant beaucoup avec peu de ressources, c’est une plante de culture écologique.